© Isabelle Kichenin - Site propulsé par Wix

PLUMES

ÉCRITURE BIENVEILLANTE©

Exprimer et apaiser les émotions, cultiver la bienveillance

Écriture bienveillante

=

Ateliers d'écriture

+

Méditation de pleine conscience

+

Bibliothérapie

P.L.U.M.E.S (Paroles Libres, Utiles Mots, Émotions Sereines) est un programme de 24 heures de formation-ateliers d’écriture bienveillante©  conçu par la romancière et ancienne journaliste Isabelle Kichenin.

Ce programme accompagne l’expression des émotions, la réduction du stress et l’amélioration de la communication en cultivant la bienveillance, dans un objectif de mieux vivre (travailler) ensemble.

Programme complet (en groupe) :                                                                                                    Accompagnement individuel: Ici

24 heures d’ateliers                                                                                                                                       

8 semaines - 3h / semaine                                                                                                

Groupes de 10 stagiaires maximum

Devis sur demande: contact@isabellekichenin.com

Objectifs :

 

  • Écouter et exprimer ses émotions

  • Développer sa créativité

  • Cultiver le lâcher-prise

  • Cultiver son empathie

  • Pacifier ses rapports à soi et aux autres

  • Revisiter son histoire

  • Mettre à distance la douleur

  • Développer l'estime de soi

  • Fluidifier la communication

  • Réduire le stress

  • Prévenir et/ou mieux gérer les conflits

  • Développer la cohésion d’équipe

  • Développer la bienveillance

« Ce programme a totalement modifié le regard que je me porte. Je suis plus sûre de moi, plus confiante en mes choix. Il a aussi modifié ma façon d’accueillir mes émotions. Je sais maintenant accepter toutes mes émotions, sans me culpabiliser. Ce programme a aussi modifié mes relations aux autres, j’ai développé de la bienveillance envers eux. » Sabine, Le Tampon

Les outils

1/ L’écriture, formidable outil de mise à distance de la douleur.

 

Comme l’écrit le psychiatre Christophe André, l’écriture « permet de clarifier ce qui est flou en nous, de mettre à distance ce qui est douloureux. Elle nous aide aussi à nous remettre à penser clair quand nous sommes perdus dans nos ruminations (…). Car l’écriture est un acte, comme la marche, et ce sont nos actes plus que nos réflexions qui nous arrachent aux errances de notre vie intérieure » (in La vie intérieure, France Culture-L’iconoclaste).

Grâce à des exercices, ce programme accompagne les stagiaires vers la production de textes en considérant cette production comme une démarche bienveillante envers soi et envers les autres.

Écrire, c’est se vouloir du bien et vouloir du bien aux autres. En effet, l’acte de création littéraire engendre une relation consciente et pacifiée à soi-même. À travers des exercices d’écriture et de méditation de pleine conscience, le stagiaire est invité à explorer ses émotions, ses souvenirs et à s’envisager en tant que sujet pleinement présent et relié au monde qui l’entoure.

En ouvrant les portes à l’imaginaire, l’écriture ouvre également celle des projets, de l’avenir.

La démarche collective d’écriture, l’échange au sein du groupe autour d’un objectif de production, favorisent la reconstruction narcissique et renforcent l’estime de soi. Les autres membres du groupe fonctionnent alors comme un miroir social et, grâce à la démarche d’écoute consciente instaurée dans les ateliers, renvoient au stagiaire une image valorisante de lui-même

« Le résultat se fait sentir dans l’après-séance. Les détenus ayant participé aux ateliers se regardent davantage dans les yeux, lorsqu’ils se disent bonjour dans la cour. Ils sourient entre eux. Ils viennent spontanément vers l’autre.

Le manque d’assurance, d’aisance, d’audace, s’atténue graduellement selon les personnes. Ceux qui ont de « grandes » difficultés à l’écriture se « débloquent ». Désacraliser l’écriture, les livres, redonne confiance aux participants. Après les séances, ils discutent de sujets difficiles et sérieux. » Un stagiaire détenu à la prison du Port.

2/ La méditation de pleine conscience, pratique laïque aux bienfaits scientifiquement prouvés.

 

La méditation de pleine conscience fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques. Importée dans la psychologie scientifique par un psychologue américain, Jon Kabat-Zin et un psychiatre canadien, Zindel Segal, ce « yoga » de l’esprit consiste à  se focaliser sur l’instant présent, sur ses sensations internes et ses perceptions. Les recherches scientifiques menées depuis une quinzaine d’années par Francisco Varela, neuroscientifique français d’origine chilienne, le docteur Antoine Lutz et Richard Davidson, directeur d’un laboratoire de neurosciences à l’université de Wisconsin, ont prouvé les bienfaits de la méditation de pleine conscience : stabilité de l’attention, résistance au stress, ouverture aux autres...

La méditation de pleine conscience nous offre la capacité à puiser dans nos propres ressources pour réagir différemment à la souffrance en nous ouvrant les portes d'une véritable pharmacie intérieure aux effets scientifiquement prouvés: Réduction de 50% du risque de rechute d'épisodes dépressifs, réduction de la zone du cerveau impliquée dans les émotions ( peur, anxiété, angoisse) particulièrement engagée chez les personnes ayant vécu un traumatisme, diminution des réactions excessives de notre système immunitaire, modification de notre relation à la douleur...

3/ La bibliothérapie, précieux outil pour développer l’empathie et l’intelligence émotionnelle.

 

La lecture d’œuvres littéraires a fait l’objet d’une étude par les  chercheurs David Comer Kidd et Emanuele Castano, psychologues sociaux  à la New School for Social Research (New York). Leur étude, rendue publique en 2013 par la revue Science, montre que la lecture a des effets positifs sur les aptitudes sociales.

Formée à la bibliothérapie créative (ou bibliocréativité) par Régine Detambel, autrice de Les livres prennent soin de nous  (éditions Actes Sud), j'utilise cet outil dans mes formations PLUMES, ainsi que dans mes ateliers d'écriture créative.

Des textes à entendre, des textes à lire.

Des mots à écrire, des couleurs à poser, à couper, à coller.

Un souffle, une musique, une voix… ceux de la littérature, guérisseuse de l’âme.

L’odeur, la texture du papier, le bruit des pages tournées…

Le rythme du texte, enveloppant, vivifiant, réconfortant…

Le sens des mots, formidable miroir grâce auquel nos failles, parfois, se réparent…

« La lecture nous offre de connaître, d’épouser sans effort quantité de destins extraordinaires, d’éprouver des sensations puissantes par l’esprit, de courir des aventures prodigieuses et sans conséquence,

d’agir sans agir, de former enfin des pensées plus belles et plus profondes que les nôtres et qui ne nous coûtent presque rien ; et en somme, d’ajouter une infinité d’émotions, d’expériences fictives, de remarques qui ne sont pas de nous, à ce que nous sommes et à ce que nous pouvons être ». Paul Valéry

 

« La lecture, notamment la lecture de romans ou de poèmes, est une expérience vicariante, c’est-à-dire qui nous permet de bénéficier de l’expérience d’autrui, d’accéder à sa vie intérieure, pour enrichir, éclairer ou bousculer la nôtre ». Christophe André

L’écriture bienveillante© associe ces trois outils dans une démarche de mieux-être et d’ouverture aux autres.

En associant les outils de la méditation de pleine conscience aux exercices d’écriture et à la lecture d’extraits de romans ou de poésies,  il s’agit ici de favoriser chez les stagiaires les conditions de l’expression par une amélioration de l’attention et une conscientisation des émotions et du rapport aux autres.

L’écoute consciente, qui induit une attention entière et sans jugement à l’autre, favorise quant à elle la bienveillance et l’altruisme.

Si l'altruisme est une nécessité pour les générations futures, comme l'écrit le Docteur en génétique cellulaire et moine bouddhiste Mathieu Ricard, cette qualité passe par l'expression de la bienveillance envers soi-même avant d'être adressée à autrui.

L'écriture bienveillante© propose ce regard distancié sur soi, vers un apaisement.

Ils m'ont fait confiance

Direction des affaires culturelles de la Réunion

Service pénitentiaire d'insertion et de probation de la Réunion

Observatoire réunionnais des violences faites aux femmes

Délégation aux droits des femmes et à l'égalité 

Association Femmes des hauts femmes d'Outre-mer